Sélectionner une page
LE VIN DES PEINTRES

 

 

Dès la plus haute Antiquité, le vin est à la fois objet de libations comme en témoignent notamment les fouilles réalisées à Pompéi mais aussi d’offrandes aux dieux comme Bacchus et Dionysos.

Si la chrétienté retient le vin à travers l’ivresse de Noé ou de Loth, il reste surtout associé à la Cène et sera une importante source d’inspiration.

Associé aux festins, aux plaisirs champêtres et mondains, il peut traduire aussi la solitude, la souffrance et les désastres qu’il suscite.

Les hygiénistes dénoncèrent ses méfaits tandis que les publicistes vantaient ses mérites à travers les affiches richement colorées.

Une conférence qui s’articule autour de ces grandes ligne de l’histoire de la vigne et du vin et ce , à travers les différentes époques de l’histoire de la peinture.

 

Béatrice BERARD